Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : insectes

  • Ailleurs sur le web : Les tomates détestent les concombres - les secrets de la technique du compagnonnage + de multiples

    Association de plantes au jardin : la technique du compagnonnage

    L’association de certaines plantes entre elles permet d’obtenir de belles récoltes et d’avoir un beau jardin potager en aidant le jardinier à ne pas utiliser d’engrais chimiques et pesticides.

    Cette technique appelée le « compagnonnage » est issue de l’observation et de la pratique des jardiniers; elle est controversée mais pourquoi ne pas essayer !!!

    Pour bien associer les plantes, quelques principes sont à connaître :

    • Les Apiacées (appelées également Ombellifères) se protègent réciproquement.
    • Les Légumineuses enrichissent le sol en azote. Les associer à des plantes comme la tomate ou les cucurbitacées, qui ont besoin de cet apport, est conseillé.
    • Les Liliacées et les Légumineuses doivent être séparées car elles ne font pas bon ménage.

    Certaines plantes aromatiques, grâce à leurs odeurs particulières, peuvent éloigner voire éliminer des insectes nuisibles.

    Plus d'infos ICI sur le site http://sain-et-naturel.com

  • Truc et astuce : L’utilité du vinaigre blanc au jardin

    Le vinaigre blanc est un produit naturel qui trouve son utilité à l’intérieur comme à l’extérieur de votre habitation. Il est tout d’abord un puissant désherbant. Mélangé à l’eau (1 litre d’eau pour 0,5l de vinaigre) et placé dans un pulvérisateur, il est possible de traiter 10m². Vous pouvez même l’utiliser sans risque dans le potager.

    Dans une moindre mesure, il peut servir d’insecticide et se montrera redoutable pour éliminer les pucerons. Dilué dans de l’eau (1/10ème de vinaigre), il se vaporisera sur les végétaux. Le vinaigre blanc possède également des vertus dans l’élimination du calcaire, de la mousse et de la moisissure.

    Vous pourrez l’utiliser aussi pour nettoyer votre salon de jardin, vos jeux de plein air, les vitres de votre serre, vos outils de jardinage et vos pots de fleurs. Il possède d’indéniables qualités de détachant, de dégraissant. Il pourra aussi soulager les douleurs inhérentes aux piqûres d’insectes. Il suffira alors d’imprégner une compresse de vinaigre pour apaiser les douleurs et les démangeaisons.

  • Idée sortie : Musée d'histoire naturelle à Lille

    visuel

    Après être accueilli par les squelettes de mammifères marins, flottant au dessus de vos têtes, ce sont mammifères, oiseaux exotiques multicolores et d'Europe, insectes, batraciens, serpents, et poissons... qui vous attendent. Puis, laissez-vous conter l'histoire de la terre, de la vie et des premiers hommes, pour comprendre les phénomènes qui ont façonné nos paysages et fait du Nord une terre de charbon. Les enfants suivront leur parcours-enquête pour comprendre les enjeux de la biodiversité ou partiront sur les traces de Darwin.

    Max 3,50€ - Adulte Plein tarif

    Max 2,50€ - Pour les moins de 25 ans

    Max € - Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

    Max € - Tarif réduit sur présentation de la carte famille nombreuse

    Max € - Gratuit pour tous le 1er dimanche de chaque mois.

    198, rue de Bruxelles 59000 LILLE

    Ouvert de 9h30 à 17h en semaine et les samedis et dimanches de 10h à 18h.

    Fermé le mardi

    Tél : 03 28 55 30 80

    E-mail : contact-mhnl@mairie-lille.fr

    Site internet : http://www.mhn.mairie-lille.fr

     

    source : http://www.tourisme-nord.fr/

  • Info santé : Jusqu’à 16 champignons dans vos draps !

    Résultat de recherche d'images pour "16 champignons dans vos draps !"

    Passez une longue nuit dans des draps fraîchement lavés : un petit plaisir tout simple de la vie. Mais saviez-vous que vous ne dormiez pas seul longtemps ? En effet, durant la nuit, de nombreux insectes ou acariens peuplent votre lit et se multiplient de façon insidieuse. Selon une étude américaine, il faudrait changer ses draps chaque semaine pour éviter la prolifération de ces petits nuisibles. Une fréquence que peu de gens respectent. Pourtant, toujours selon cette étude du microbiologiste Philipp Tierno, outres les bestioles qui peuplent vos draps, on trouve également des champignons dans les oreillers. Selon l’enquête menée par son équipe, un lit peut rapidement devenir un parc botanique, allant jusqu’à dénombrer 16 sortes de champignons. Chez 90 % des testeurs on a détecté au moins trois allergènes dans la chambre à coucher.

    ÉTERNUEMENTS

    Des micro-organismes qui, lorsqu’ils sont inhalés ou avalés, peuvent déclencher des reniflements et des éternuements. Et cela, même sans être sujet aux allergies. « Même si vous ne souffrez pas d’allergies en soi, vous pouvez avoir une réaction allergique », confirme le professeur Tierno. L’autre raison de la prolifération de ces organismes est la chaleur que nous dégageons pendant notre sommeil. Chaque année, nous perdons plus de 98 litres d’eau dans notre lit. De quoi aider à développer encore ces nuisibles. La chaleur et l’humidité restent en effet le terreau idéal de prolifération fongique. Sans compter que les champignons et bactéries d’origine humaine ne sont pas les seuls dans nos lits. Les microbes étrangers venant des animaux, du pollen, du sol sont également nombreux dans nos draps. Seule solution pour s’en prémunir : changer régulièrement son lit, au moins une fois par semaine et bien aérer la chambre à coucher.

    source : article  FANNY JACQUES sudpresse

  • Inquiétant : la tique géante confirmée à nos frontières,elle peut être porteuse de la fièvre hémorragique de Crimée-Con