Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gare herseaux

  • Mouscron: Recrutement d’un concierge pour la gare d’Herseaux (H/F

    La Ville de MOUSCRON lance un appel à candidatures afin de désigner un concierge pour la gare d’Herseaux, rue des cheminots 100 à 7712 HERSEAUX

    gare herseaux.jpg

     
    Conditions d’accès
    - Être apte physiquement à exercer une telle fonction
     
    Activités principales
    - Le concierge assure la surveillance de la gare d’Herseaux.
     
    - Le concierge est chargé de l’ouverture, 15 minutes avant l’arrivée du premier train (4h50 en semaine, 6h18 le week-end) et de la fermeture (22h07 en semaine, 23h42 le week-end) des portes extérieures de la gare d’Herseaux. A l'heure de fermeture de la gare, il veille à ce qu'aucune personne étrangère n’y soit encore présente ou n’y pénètre.
     
    - Le concierge ne peut se dessaisir des clefs des portes extérieures sous aucun prétexte. Toute reproduction de clés, sans l'accord de la hiérarchie, est interdite.
     
    - Le concierge exécute une ronde chaque soir après le passage du dernier train, y compris les samedis, dimanches et jours fériés légaux et réglementaires (soit après 22h07 en semaine et après 23h42 les samedi, dimanche et jours fériés), afin de s'assurer que les portes, les fenêtres, les volets et l'éclairage soient convenablement fermés et qu'il n'existe aucun risque d'incendie ou d'inondation. Il veille au respect des dispositions prévues sur les températures et périodes de chauffe dans les locaux dont il a la surveillance. Le concierge signale à sa hiérarchie les infractions et les défectuosités constatées ainsi que les situations de perte d'énergie (électricité, chauffage, eau).
     
    - Le concierge est responsable de la gestion des immondices, selon les directives de sa hiérarchie et dans le respect des règles locales en vigueur. Le concierge se conforme au règlement communal et de police en vigueur.
     
    - Le concierge assure l’entretien de la salle d’attente de la gare d’Herseaux.
     
    - Le concierge prend, conformément aux instructions fournies, toute mesure adéquate lors de pannes ou d'incidents survenant aux installations du chauffage et autres équipements spéciaux et en informe sa hiérarchie.
     
    - Lors de chutes de neige ou en cas de verglas, le concierge déblaie le trottoir et la voie d'accès aux entrées principales de la gare d’Herseaux.
     
    - Le concierge est tenu de suivre les formations suivantes à charge financière de la ville : lutte contre l'incendie (équipier de première intervention), personne avertie des dangers de l'électricité (formation pour les non-électriciens : B4A selon RGIE) et secouriste d'entreprise.
     
    - En fonction de ses possibilités et de ses moyens, le concierge prend toutes les mesures utiles en vue de prévenir les dommages pouvant résulter des intempéries. Dans tous les cas il applique les procédures prévues dans le Plan interne d'Urgence et avertit les personnes concernées en fonction des prescriptions de celui-ci.
     
    - En cas d'incendie, il agit en fonction des procédures et consignes prévues dans le Plan interne d'Urgence et selon les instructions reçues en formation incendie.
     
    - En cas de danger grave et immédiat ou en cas d'accident et en l'absence de tout membre de la ligne hiérarchique, le concierge prend toutes les mesures conservatoires requises en fonction de ses moyens et des possibilités ; il applique les procédures prévues dans le Plan interne d'Urgence et avertit les personnes concernées en fonction des prescriptions de celui-ci.
     
    - Le concierge informe sa hiérarchie de tout problème rencontré.
     
    - Le concierge assure une présence permanente : toute absence pour quelque motif que ce soit (congé, formation…) sera subordonnée à l’autorisation du chef de service. En cas d’absence, l’occupant doit assurer son remplacement. Les arrêts de travail liés à une maladie ou à un accident de travail ne pourront être opposées au collège communal pour justifier des manquements aux obligations liées à la fonction de concierge.
     
    Les locaux mis à disposition du concierge se composent de :
    Living 4.30x3.40
    cuisine équipée 2,20 x 3.10
    Salle à manger 3.40 x 3.90
    chambre 1 4.30 x 3
    Salle de bains avec douche 3 x 1.60
     
    Une visite préalable des locaux peut être organisée à la demande du candidat - concierge.
     
    Les locaux mis à disposition du concierge seront tenus dans un bon état de propreté par celui-ci.
     
    Le concierge est tenu de souscrire une police d’assurance pour son mobilier personnel ainsi qu’une assurance locative.
     
    Le concierge supporte le coût des frais de téléphonie, d’internet, de télédistribution, et les taxes liées à l’utilisation du logement.
     
    Les autres coûts liés à l’énergie sont inclus dans le montant de la location (forfait).
    Conditions
     
    Le loyer s’élève à 336 € mensuels. Les charges mensuelles forfaitaires sont de 80 € en complément du loyer.
     
    La fonction de concierge est estimée à 50 H/mois (statut de vacataire). La rémunération s’élève à 16,61 € brut/H à l’index actuel.
     
    Candidatures
     
    - Les candidatures accompagnées d’une lettre de motivation, d’un C.V., d’un extrait de casier judiciaire, ainsi que d’une composition de ménage sont à envoyer à :
    VILLE DE MOUSCRON
    SERVICE DU PERSONNEL
    A l’attention de Mme Catherine TIBERGHIEN
    Rue de Courtrai, 63
    7700 MOUSCRON
    OU par mail à : candidature@mouscron.be
    • Et ce pour le 17 janvier 2021 au plus tard.
    - Les candidats seront entendus par un jury.
     
    Renseignements complémentaires
    - Toute précision complémentaire au sujet du poste à pourvoir, ou du logement peut être obtenue auprès de :
    Guillaume Breyne – guillaume.breyne@mouscron.be – 056/860.829
     
     
     
  • Le 21 janvier 2009 Bernard Delanglez originaire d'Herseaux perdait la vie dans un accident (Décision du tribunal d'appel de police)

    Un camion qui glisse sur l’autoroute, à cause d’une projection de gasoil, et qui se met en travers. Le chauffeur routier qui s’abstient de placer son triangle de danger. Une Audi A4 qui percute le camion : son passager meurt sous le choc. Voilà résumé, le drame de la route qui s’est déroulé le 21 janvier 2009 vers 2h, sur la E19 à Maisières (vers Mons). Bernard Delanglez, 26 ans, a trouvé la mort.

    Présidé par Elisabeth Gabriel, le tribunal d’appel de police estime que Rudiger M, conducteur du camion qui s’est mis en travers de l’autoroute, est le seul responsable du décès de Bernard Delanglez. Il le condamne à 3 mois d’emprisonnement avec sursis de deux ans, à 1.650 euros d’amende au pénal (avec sursis de deux ans pour la moitié), et il est déchu pour trois mois du droit de conduire (dont deux mois avec sursis). Le conducteur de l’Audi A4 dont Bernard Delanglez était passager, n’est pour rien dans le décès de son ami. Tout comme le camionneur qui est arrivé plus tard, qui a éraflé l’Audi latéralement avant de s’encastrer dans le bahut de Rudiger.

    Aux yeux du tribunal, la perte du contrôle du camion de Rudiger (suite à une projection de gasoil sur sa roue arrière droite), est un ‘cas de force majeure’. Mais Rudiger n’a pas placé son triangle de danger pour avertir les autres usagers. C’est un défaut de prévoyance de sa part. Pour Xavier, qui conduisait l’Audi, et qui a braqué vainement à droite pour l’éviter, ce camion en travers constituait un obstacle imprévisible.

    Bernard Delanglez (26 ans) était passager dans l’Audi A4.

    Cet accident ayant eu lieu, Bernard, routier au volant d’un autre utilitaire, a percuté à son tour le camion en travers.

    Aux yeux du tribunal, il n’est pour rien dans la mort de Bernard Delanglez. « Mais il a adopté un comportement inattentif », estime le tribunal : il n’a pas ralenti après avoir été alerté par des témoins qui allumaient vers lui leurs phares et leurs feux de détresse. Et il a percuté un obstacle prévisible. Plus jamais il n’a pris le volant d’un camion après ce drame, dans lequel il a été grièvement blessé. « J’ai rencontré le papa du défunt au tribunal, confie-t-il, ça crée des liens… ».

    La maman de la victime habite Herseaux gare.

    « Bernard fait toujours partie de ma vie. Je fais avec… » La maman de Bernard Delanglez, de Herseaux, est intarissable lorsqu’elle parle de son fils, qui a quitté cette terre à 26 ans. « Lui qui avait tellement de projets, qui était heureux du bonheur des autres… » Policier, le papa de Bernard n’était pas encore retraité en janvier 2009. « Aussi, le matin de son décès, je n’ai pas compris tout de suite lorsqu’ils ont sonné à la porte, vers 7h. » Bernard a un grand frère, une jeune sœur, « mais nous parlons peu de lui ensemble. Moi, parler de lui me fait du bien. Mais quelque chose est éteint. Je redoute les fêtes de Noël, la fête des mères. » Bernard était ingénieur industriel en chimie. Il venait de s’installer à Baudour. « Il avait touché à plusieurs professions avant de décrocher ce job qui le faisait aller d’Alost à Gembloux, à Paris. Sportif, infatigable, le week-end, il adorait faire la fête avec ses amis de Mons. Que nous voyons encore. De même que sa nouvelle copine, dont nous avons fait connaissance à son décès. »

    source : article GM La province